• Georges MOREAU DE TOURS (1848-1901)

    "Le coup de vent" - 94 200 €Accéder à la vente
  • Mathurin MEHEUT (1882-1958) - HENRIOT

    "Femme aux roussettes" - 28 600 € - Record mondial pour une faïence de MéheutAccéder à la vente
  • MARIN-MARIE (1901-1987)

    Quatre mâts barque sous voiles - 44 600 €Accéder à la vente
  • EXPERTISES GRATUITES !

    Etes-vous riche sans le savoir ? Découvrez-le chaque lundi avec et sans rendez-vous et du mardi au samedi sur rendez-vous
    En savoir plus
  • Antiquités militaires et souvenirs historiques

    Vente en préparation - Septembre 2022 -Accéder à la vente
Précédent

Une toile signée Moreau de Tours s’envole à 94 000 € au château de Quintin

Lundi 27 Juin 2022 à 18h

Proposée en salle et en ligne, la vente d’exception de Me Karl Benz a fait trembler les anciennes écuries du château de Quintin, samedi. Parmi les artistes dont la côte a flambé : le peintre Georges Moreau de Tours (1848-1901).


Huit heures et demie. C’est le temps passé debout, sur un perchoir, marteau en main, par Maître Karl Benz, dans les anciennes écuries du château de Quintin (22), samedi. Rien dans le ventre à l’heure de commencer la vente florilège, vers 14 h. Juste un verre d’eau englouti à la hâte au mitan de l’après-midi pour tenir jusqu’à 22 h 30. Pas même un pas de côté pour aller au petit coin.

"Je n’avais plus de voix le lendemain, mais ça valait le coup."


Sept enchères à plus de 10 000 €
La performance mérite d’être soulignée. D’autant que, souci technique oblige, les enchères ont été menées a capella. « Je n’avais plus de voix le lendemain, mais ça valait le coup », concède le jeune commissaire-priseur, dont la vente inaugurale de son étude, installée à Plérin, s’est déroulée il y a un an, pile.



En tout, un peu plus de 240 lots, pour la plupart issus de collections privées de familles costarmoricaines, ont trouvé preneur. Soit en salle, soit en ligne. « Sept enchères ont dépassé les 10 000 €. On savait qu’on avait de belles pièces sur lesquelles on avait fait beaucoup de recherches, mais on ne pensait pas qu’elles atteindraient de tels sommets », souligne Me Benz qui assure vouloir revenir à Quintin pour le « Florilège 2023 ».

Plus de 200 000 € pour l’ensemble Moreau de Tours
La plus petite somme déboursée ? 60 € pour une gravure sur bois de Géo-Fourrier. La plus grande ? 94 200 € (frais de vente inclus) pour « Le coup de vent », une huile sur toile majestueuse réalisée en 1896, par Georges Moreau de Tours, estimée à 8 000 € et remportée au téléphone.



En deuxième position se classe un autre Moreau de Tours, cette fois peint par Thérèse, femme de Georges, qu’elle représente un an après sa mort, un carnet de croquis à la main : le portrait saisissant est parti à 57 300 € au bout de quinze minutes de joute. Baptisé « L’âme de l’artiste », l’ensemble Moreau de Tours, composé d’une trentaine d’œuvres et objets, a cumulé près de 210 000 € d’adjudications.


La plus chère faïence de Quimper ?

Au rayon des enchères décoiffantes : une aquarelle de Marin-Marie, représentant un quatre-mâts, s’est envolée à 44 600 € (estimée 6 000 €). Une faïence monochrome, réalisée par Mathurin Méheut vers 1928, figure parmi les plus chères « Quimper » vendues à ce jour : 28 600 €. Enfin, le manuscrit en langue bretonne, daté de 1767, évoquant deux tragédies spirituelles, a été acquis 4 900 € par la bibliothèque municipale de Rennes. Il restera donc dans le domaine public.



https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/une-toile-signee-moreau-de-tours-s-envole-a-94-000-eur-au-chateau-de-quintin-27-06-2022-13087197.php#slide-1















Karl Benz
Commissaire-priseur
12bis, rue Hélène Boucher
22190 Plérin

benz@karl-benz.com
02 96 75 03 36