• FLORILEGE 2024

    Le samedi 29 juin au château de Quintin
    En savoir plus
  • VEHICULES DE COLLECTION

    Le mercredi 31 juillet au château de Bogard
  • EXPERTISES GRATUITES !

    Etes-vous riche sans le savoir ? Découvrez-le chaque lundi avec et sans rendez-vous et du mardi au samedi sur rendez-vous
    En savoir plus

La première Nuit du bien commun en Bretagne a réuni 351 000 euros pour des actions solidaires

Jeudi 30 Novembre 2023 à 23h52
Organisée pour la première fois à Rennes, en Bretagne, la Nuit du bien commun, qui vise à réunir un maximum de dons d’entreprises et de particuliers à destination d’actions solidaires, a collecté plus de 351 000 de promesses de dons. Dix lauréats bretons vont bénéficier de dizaines de milliers d’euros pour lancer ou renforcer leurs actions.

Solidarité Paysans a fait parti des dix lauréats qui ont accueilli des promesses de dons lors de la Nuit du Bien commun. | OF



Il est seul en scène, Paul Renault. Face à 600 spectateurs, sous les lumières des projecteurs, dans un opéra plein comme un œuf. Il prend son souffle et parle avec ses tripes et sa sincérité de ce qui l’anime depuis des années. Le président de Solidarité paysans raconte dans un pitch de quelques minutes toutes ces années à accompagner des femmes et des hommes pris dans la spirale de l’endettement, noyés d’idées noires.

« Des taiseux, laissés au bord du champ, qui n’osent plus aller parler avec leur voisin. Ces gens pour qui même le passage du facteur fait peur. » Tous les deux jours en France, un agriculteur met fin à ses jours. Paul Renault raconte ces heures, avec son association, à accompagner ceux qui sont en grande difficulté pour les aider à se relever. Ce soir-là, c’est Paul qui avait besoin de la solidarité bienveillante des entreprises présentes et des particuliers pour aider son asso à mieux former les bénévoles à la prévention des risques, à l’accompagnement de la fracture numérique.

De nombreux bénévoles étaient applaudis par une salle comble. | OF


Il faut croire que son discours a touché le public. Au démarrage des dons orchestrés avec fougue et talent par le commissaire-priseur Karl Benz et Éléonore Replumaz, une récolte de dons 5 000 €, 1 000 € ou 100 € a totalisé plus de 40 000 € pour cette cause. Le double de ce qui était attendu. De quoi arracher des larmes à cet engagé au long cours.

Pour les plus démunis

Ils étaient dix lauréats, autant d’acteurs sociaux, à se succéder sur scène pour solliciter la générosité des donateurs. Avec pour bien commun, une action pour le bien commun à destination des plus démunis, ceux qui vivent avec difficulté en marge de notre société.

À l’image de Gratien Régnault, venu défendre cette idée portée par l’association Lazare : « mettre sous un même toit, une personne ayant besoin d’un abri avec une personne à l’abri du besoin. » Ces collocations solidaires avec de jeunes actifs sortent des gens de la rue pour un abri « où on y fait rien et ça marche ». 85 % d’entre-eux quittent Lazare pour un logement pérenne. Pour son projet de nouvelle colocation, il a reçu une foule d’applaudissements et 53 000 € de promesses de dons cumulés.

Un show très rythmé, à l’américaine, avec de la musique bretonne aussi, ici avec le commissaire-priseur venu des Côtes-d’Armor | OF


Une main tendue

Ce sera le même enthousiasme pour Bouge ton coq, qui aide à implanter des épiceries participatives dans les villages touchés par la désertification. Idem pour l’Institut de la Mère et de l’enfant où Florence Piquet travaille à améliorer la qualité de vie des enfants hospitalisés, en amenant de l’hypno-distraction aux petits. Elle récoltera plus de 24 000 €. Pour la Maison en ville, où se côtoient les générations, les dons ont permis d’appuyer l’action qui consiste « à donner sens à la jeunesse et vie à la vieillesse ».

L’équipe qui a porté le projet de cette soirée avec Odile Téqui, Xavier de Pontbriand, Julien Bischoff, Mathieu de Marolles. | OF


Émeraude voile solidaire, l’Institut Marie-Thérèse Solacroup, l’Outil en main, Ma chance moi aussi, Simon de Cyrène complètent les lauréats à l’action solidaire pour les personnes âgées ou handicapées notamment qui amèneront cette soirée à totaliser plus de 351 000,00 € de dons défiscalisés. « Formidable et au-delà de nos ce que l’on pouvait espérer » pourront souligner Xavier de Pontbriand, Julien Bischoff et Matthieu de Marolles, le comité de pilotage qui a porté ce projet et réuni une palette d’entrepreneurs sociaux transformés en mécènes et de nombreux particuliers portés par un élan de générosité dans un show mené à l’américaine. Rennes était la 22e ville à accueillir cette soirée du Bien commun où le mot d’ordre est « que le bien de tous est l’affaire de chacun ».

Les promesses de dons sont à concrétiser sur rennes@lanuitdubiencommun.com

Karl Benz
Commissaire-priseur
12bis, rue Hélène Boucher
22190 Plérin

benz@karl-benz.com
02 96 75 03 36