• INTERIEURS BRETONS : TABLEAUX ANCIENS, MODERNES ET CONTEMPORAINS - MOBILIER - OBJETS D'ART

    Samedi 16 octobre 2021 à 14h.Accéder à la vente
  • EXPERTISES GRATUITES !

    Etes-vous riche sans le savoir ? Découvrez-le chaque lundi sans rendez-vous
    et du mardi au samedi sur rendez-vousEn savoir plus
  • Souvenirs historiques - Héraldique - Militaria - Marine

    Samedi 13 novembre 2021
    Vente en préparation, pour y inclure des lots, contactez-nous !Accéder à la vente
  • BIJOUX - ARGENTERIE - CRISTAUX - VINS
    Vente de Noël - Le samedi 4 décembre 2021

En moins de 10 minutes, il va vendre le contenu d’une maison

Samedi 17 Juillet 2021 à 09h07

En moins de 10 minutes, il va vendre le contenu d’une maison


Ce samedi, Me Karl Benz, commissaire-priseur, va réaliser une série d’enchères insolites dans la région de Saint-Brieuc. Les contenus de quatre maisons seront adjugés sur place, en un coup de marteau.

Me Karl Benz, commissaire-priseur, est installé à Plérin (22), depuis le printemps 2021. (Le Télégramme/Benoît Tréhorel)



À vendre, contenu entier d’une maison : mobilier, objets d’art, tableaux, livres, bibelots, photographies… Mise à prix : 300 €. Pour le croire, il faut le voir enchères et en os. D’os, il n’y en a pas d’ailleurs. Pour la première fois dans sa jeune carrière, Me Karl Benz, commissaire-priseur à Plérin (22), va réaliser, ce samedi, une vente rarissime : le plus offrant repartira avec l’intégralité d’une maison d’habitation, murs et terrain exclus.

De la cave au grenier : tout doit disparaître


« On propose ce genre de solution dans des situations bien particulières», argue-t-il. «Par exemple, lorsqu’une succession s’effectue sans héritier proche. Face à un volume très important d’objets et de meubles sans valeur extraordinaire à trier rapidement, on décide de tout vendre en un lot ». Charge alors à l’acquéreur de tout emporter, de la cave au grenier, puis de passer le balai, comme le veut l’usage.

"Dans chaque lot, il y a des choses bien et des choses à jeter"


Ce 17 juillet, Me Benz n’aura pas un mais quatre coups de marteau à donner. Quatre maisons verront ainsi leur contenu adjugé sur place, à des horaires précis. Une journée marathon qui débutera à 10 h, à Quintin. Rebelote à 11 h 30, dans un pavillon de Langueux. À 14 h, même scénario cette fois, à Yffiniac. Et enfin, à 15 h 30, probablement la plus renversante et intrigante du quatuor : une bâtisse bourgeoise située à Pléneuf-Val-André. Décédé il y a peu, l’ancien propriétaire y a notamment accumulé quantité d’objets militaires, de véhicules jouets Dinky Toys ou encore de machines-outils de menuiserie.

Contenu de maisons mis à la vente par l’étude Benz. (Karl Benz)



Les inévitables coups de fil des brocanteurs


Alléchés par le mystère qui entoure les courts résumés d’annonce figurant sur le site www.karl-benz.com, plusieurs brocanteurs et professionnels de la chine se sont empressés d’appeler le commissaire-priseur. Quelques curieux, aussi. Ce jeune couple cherchant à meubler à moindre coût une maison qu’il vienne d’acquérir, également.

"Ça va aller très vite. Chaque vente ne prendra que quelques minutes"


« Dans chaque lot, il y a des choses bien et des choses à jeter», prévient Me Benz. «Mais le deal est clair : on prend tout ou on ne prend rien ». Un délai d’enlèvement de quelques jours sera bien entendu fixé avec le nouvel acquéreur. Avant chaque vente, un créneau de visite d’une demi-heure est prévu, histoire de faciliter le repérage entre le salon de jardin mal en point, la charmante commode du XVIIIe siècle et cette tête de cerf qui finira sans tarder sur leboncoin.fr



Une heure et demie entre chaque vente


Contexte sanitaire oblige, l’inscription préalable est obligatoire, avec remise d’un chèque de caution. Pas d’enchères par téléphone ou en ligne, la bataille des mains levées se déroulera sur place exclusivement. Sachant que les enchères démarrent à une heure et demie d’intervalle les unes des autres, la journée s’annonce intense pour le manieur de marteau. « À mon avis, ça va aller très vite», présage le jeune trentenaire originaire d’Auray. «Chaque vente ne prendra que quelques minutes. Il n’y aura pas de prix de réserve ».

Au-delà de son caractère insolite, ce format permet un gain de temps pour tous les protagonistes. « Honnêtement, ce type de format a surtout une portée sociale. On essaie d’aider des propriétaires ou des héritiers dans une situation complexe ».

(Karl Benz)


par Benoît Tréhorel

https://www.letelegramme.fr/soir/en-moins-de-10-minutes-il-va-vendre-le-contenu-d-une-maison-16-07-2021-12791993.php
Karl Benz
Commissaire-priseur
12bis, rue Hélène Boucher
22190 Plérin

benz@karl-benz.com
02 96 75 03 36