• EXPERTISES GRATUITES !

    Etes-vous riche sans le savoir ? Découvrez-le chaque lundi sans rendez-vous
    et du mardi au samedi sur rendez-vousEn savoir plus
  • Souvenirs historiques - Héraldique - Militaria - Marine

    Samedi 13 novembre 2021
    Vente en préparation, pour y inclure des lots, contactez-nous !Accéder à la vente
  • TABLEAUX MODERNES ET ANCIENS – MOBILIER – OBJETS D’ART

    Samedi 16 octobre 2021, tout bientôt en ligne !Accéder à la vente

À Plérin, Karl Benz, nouveau commissaire-priseur organise sa première vente, samedi

Jeudi 20 Mai 2021
Ouest-France - Mathilde LE PETITCORPS

Bijoux anciens, argenterie du XVIIIe siècle, mobilier ou encore tableaux, comme
ce portrait d’un jeune aristocrate de Charles-Philippe Larivière, sont au catalogue
de la première vente aux enchères de Karl Benz, commissaire-priseur,
qui vient d’ouvrir une salle des ventes, à Plérin. | PHOTO : OUEST-FRANCE


Karl Benz, un commissaire-priseur, qui vient de s’installer à Plérin (Côtes-d’Armor), va organiser sa toute première vente aux enchères samedi 22 mai 2021. Elle fera office d’inauguration de sa salle des ventes.

Karl Benz donnera le premier coup de marteau dans sa propre salle des ventes,àPlérin, samedi. Le commis- saire-priseur organise une vente aux enchères inaugurale.

Bijoux et montres, argenterie, mobilier ou encore tableaux sont au catalogue de cette première vente. « Tous ces objets viennent de particuliers de la région », explique Karl Benz. La plupart sont anciens, des objets qu’apprécie particulièrement le commissaire-priseur. Néanmoins, ils sont hétéroclites, « je ne veux pas restreindre la vente à un public en particulier » et à tous les tarifs, « d’après les estimations de 30€ à 3000 € ».

Passionné d’objets d’art
Une montre de Gousset, en or jaune, à sonnerie à la demande, estimée entre 300 et 500€ou encore une table à jeu de l’ébéniste François Linke, à décor marqueté et aux garnitures de bronzes ciselés et dorés, estimé entre 2 000 € et3000 € font partie des coups de cœur du commissaire-priseur, pour cette première vente.

Tout comme des tableaux d’Henri Rivière, un peintre dont les toiles sont datées de 1900 à 1920. Néanmoins, le passionné des objets d’art, qui sont, pour lui, « une façon de toucher l’histoire du doigt »,a un attachement et une connaissance précise de
chaque pièce. Après un diplôme de l’Institut supérieur des arts et dix ans d’expérience dans le marché de l’art, dont huit à la
maison Rouillac (Loir-et-Cher), l’heure a sonné pour ce commissaire-priseur, de 31 ans, d’ouvrir sa propre salle des ventes. « Originaire d’Auray et attaché à ma région, je tenais à m’installer en Bretagne. » Et c’est donc tout naturellement, qu’une collection d’objets bretons sera en vente, ce samedi.

Seulement trente personnes pourront accéder à la salle des ventes, en raison du protocole sanitaire. Cependant, il est possible de participer à la vente en ligne. « Les ventes se déroulent de plus en plus de cette manière, commente Karl Benz. Il y a déjà
200 inscrits. » Mais aussi de venir voir les objets vendredi, de 9h à 19h et samedi, de 9 h à 11 h. Les ventes suivantes sont programmées au 31 mai, au 12 et au 21 juin.


« Il n’y a pas de planning défini. Elles seront organisées en fonction des objets à vendre. »

Mathilde LE PETITCORPS.



Lire la suite »
Karl Benz
Commissaire-priseur
12bis, rue Hélène Boucher
22190 Plérin

benz@karl-benz.com
02 96 75 03 36