• Le samedi 25 juin

    Dans le cadre exceptionnel du château de Quintin
  • Antiquités militaires et souvenirs historiques

    Vente en préparation - Juillet 2022 -Accéder à la vente
  • EXPERTISES GRATUITES !

    Etes-vous riche sans le savoir ? Découvrez-le chaque lundi avec et sans rendez-vous et du mardi au samedi sur rendez-vous
    En savoir plus

Torigny-les-Villes. Le tableau de la Vénus au miroir revient au château des Matignon

Mardi 14 Décembre 2021 à 17h30

Torigny-les-Villes. Le tableau de la Vénus au miroir revient au château des Matignon


Dimanche 12 décembre 2021, Dominique Riche, président de l’association culturelle de Torigny-les-Villes, près de Saint-Lô (Manche), a présenté Vénus au miroir recevant les hommages de Mars, œuvre de l’école flamande du début du XVIIe siècle.



Samedi 27 novembre 2021, au château de Bouttemont, à Domjean, Karl Benz, commissaire-priseur, adjugeait à Jean Dupont-Cariot, cette huile sur toile (127 cm de largeur sur 194,5 cm de longueur) pour une somme de 10 600 € (+22 % de frais). « Ce tableau devrait rester en Normandie… », ajoutait-il mystérieusement.

« Une belle surprise pour le musée »
Le voile s’est levé dimanche 12 décembre 2021, en clôture du 45e salon d’hiver à Torigny-les-Villes, près de Saint-Lô (Manche). Ce sera à une petite dizaine de kilomètres de Domjean, et le château des Matignon de Torigny-les-Villes sera son prochain écrin. « Il est passé par Torigni. C’était important qu’il y fasse son retour, a déclaré Dominique Riche, beau-frère de l’acquéreur. Ce tableau a probablement été peint à la demande de Jacques de Matignon qui l’a ensuite offert, selon la tradition familiale, à Jacques de Bouttemont (1700-1776), receveur du domaine de Torigni et bailli des justices dépendantes de la seigneurie de Torigni. »

Le mécène parisien prête à la ville cette œuvre qui, après restauration, trouvera sa place à l’intérieur du château torignais. « C’est une belle surprise pour le musée. Nous sommes assez fiers de notre coup », n’a pas caché le président de l’association culturelle.

Une variation de l’œuvre de Titien
La version originale de Vénus au miroir de 1955, représentant la partie centrale de cette œuvre et dont il existe plus d’une vingtaine de versions d’atelier, avec variantes, se trouve au National Gallery of Art de Washington, aux États-Unis. Ce tableau École flamande du début du XVIIe siècle, suiveur de Tiziano Vecellio (1488-1576), dit Le Titien, est une de ces variantes.

« Il semble que l’artiste avait gardé cette œuvre dans sa collection pendant vingt ans, ce qui faisait que de nombreux commanditaires, la voyant, en demandaient leur exemplaire. Une version du tableau, avec Vénus partiellement couverte d’une chemise, fut copiée par Rubens. Par rapport à la version originale, ce tableau est complété par toute la partie droite, avec ce Mars casqué qui semble comme hypnotisé par la beauté nue de Vénus. Au second plan, à droite, est représentée la forge de Vulcain, évocation tragique des amours interdites de la déesse de la séduction », précise la notice iconographique établie par Maître Karl Benz, le commissaire-priseur, Pierre-Antoine Martenet, expert en tableaux anciens et Blandine Hirschauer, étudiante à l'Université de Paris.
Karl Benz
Commissaire-priseur
12bis, rue Hélène Boucher
22190 Plérin

benz@karl-benz.com
02 96 75 03 36