• EXPERTISES GRATUITES !

    Etes-vous riche sans le savoir ? Découvrez-le chaque lundi avec et sans rendez-vous et du mardi au samedi sur rendez-vous
    En savoir plus
  • JOYEUX NOEL et BONNE ANNEE !

Domjean. Au château de Bouttemont, une page se tourne après la vente de tout son mobilier

Mardi 30 Novembre 2021 à 10h25

Domjean. Au château de Bouttemont, une page se tourne après la vente de tout son mobilier


Samedi 27 novembre 2021, une vente aux enchères exceptionnelle s’est tenue au sein même du château de Bouttemont, à Domjean, près de Saint-Lô (Manche). Le mobilier chargé de souvenirs de cette bâtisse de 1840 a été vendu dans l’ambiance feutrée d’un petit salon.

« Adjugé ! » Le lot numéro 7, trois couverts à entremets en argent et une petite cuillère à entremets, partira à 140 €, lors de la vente aux enchères au château de Bouttemont à Domjean (Manche). | OUEST-FRANCE


« On pénètre ici dans l’intimité d’une famille qui habite sur ces terres depuis le XVe siècle, qui porte le nom de la maison. » Samedi 27 novembre 2021, une cinquantaine de personnes se sont serrées dans un petit salon au rez-de-chaussée du château de Bouttemont, propriété de la famille du même nom, à Domjean (Manche), près de Saint-Lô.

« Pour rendre un dernier hommage à cette maison »
L’intérieur de cette bâtisse de 1840, située à l’écart des regards, au bout d’un long chemin de terre, est un véritable voyage dans le passé. Inoccupée à l’année depuis de nombreuses années, elle vient d’être vendue. L’intégralité des meubles, des objets, de la vaisselle, des tableaux, etc. était mise aux enchères avant l’arrivée du nouveau propriétaire.

À l’occasion de cette vente exceptionnelle de 194 lots, la vie a repris dans ces lieux chargés de souvenirs familiaux. Un feu ronflait dans la cheminée, les bougies des candélabres allumées et les tables dressées, pour « rendre un dernier hommage à cette maison ».

« J’adjuge ? Pas de regrets ? »
En début d’après-midi ce samedi 27 novembre 2021, derrière son pupitre en bois vert canard, Karl Benz, commissaire-priseur de cette vente particulière, remonte ses lunettes sur le nez et lance les enchères, marteau en main. « On commence par le lot numéro 1, une paire de plats à offrandes. On commence les enchères à 40 €. À 40 €, j’ai un amateur ici au premier rang, 50 derrière, 60 en voulez-vous. J’adjuge ? Pas de regrets ? » Le marteau tombe. « Adjugé ! 60 à vous monsieur. »

Le tableau « Vénus au miroir, recevant les hommages de Mars » était la pièce maîtresse de cette vente aux enchères exceptionnelle, au château de Bouttemont, à Domjean (Manche). | KARL BENZ


Les ventes se sont succédé tout l’après-midi, rythmées par la voix, haute et claire, de Karl Benz. Face aux acheteurs, mélange de particuliers et d’antiquaires, il a raconté les histoires qui se cachaient derrière chaque objet. « Le service en faïence fine de Sarreguemines a été jeté par la famille dans l’étang pendant la guerre pour ne pas se le faire détruire ! Et après, ils sont allés draguer l’étang pour récupérer leur service de table, qui vous est livré aujourd’hui dans le buffet. »


« On pénètre ici dans l’intimité d’une famille qui habite sur ces terres depuis le XVe siècle, qui porte le nom de la maison. » Samedi 27 novembre 2021, une cinquantaine de personnes se sont serrées dans un petit salon au rez-de-chaussée du château de Bouttemont, propriété de la famille du même nom, à Domjean (Manche), près de Saint-Lô.

« Pour rendre un dernier hommage à cette maison »
L’intérieur de cette bâtisse de 1840, située à l’écart des regards, au bout d’un long chemin de terre, est un véritable voyage dans le passé. Inoccupée à l’année depuis de nombreuses années, elle vient d’être vendue. L’intégralité des meubles, des objets, de la vaisselle, des tableaux, etc. était mise aux enchères avant l’arrivée du nouveau propriétaire.

À l’occasion de cette vente exceptionnelle de 194 lots, la vie a repris dans ces lieux chargés de souvenirs familiaux. Un feu ronflait dans la cheminée, les bougies des candélabres allumées et les tables dressées, pour « rendre un dernier hommage à cette maison ».

« J’adjuge ? Pas de regrets ? »
En début d’après-midi ce samedi 27 novembre 2021, derrière son pupitre en bois vert canard, Karl Benz, commissaire-priseur de cette vente particulière, remonte ses lunettes sur le nez et lance les enchères, marteau en main. « On commence par le lot numéro 1, une paire de plats à offrandes. On commence les enchères à 40 €. À 40 €, j’ai un amateur ici au premier rang, 50 derrière, 60 en voulez-vous. J’adjuge ? Pas de regrets ? » Le marteau tombe. « Adjugé ! 60 à vous monsieur. »

Le tableau « Vénus au miroir, recevant les hommages de Mars » était la pièce maîtresse de cette vente aux enchères exceptionnelle, au château de Bouttemont, à Domjean (Manche).
Le tableau « Vénus au miroir, recevant les hommages de Mars » était la pièce maîtresse de cette vente aux enchères exceptionnelle, au château de Bouttemont, à Domjean (Manche). | KARL BENZ
Les ventes se sont succédé tout l’après-midi, rythmées par la voix, haute et claire, de Karl Benz. Face aux acheteurs, mélange de particuliers et d’antiquaires, il a raconté les histoires qui se cachaient derrière chaque objet. « Le service en faïence fine de Sarreguemines a été jeté par la famille dans l’étang pendant la guerre pour ne pas se le faire détruire ! Et après, ils sont allés draguer l’étang pour récupérer leur service de table, qui vous est livré aujourd’hui dans le buffet. »

Des serviettes à Los Angeles, un tapis à Istanbul

La majorité des lots ont été vendus sur place, mais certaines pièces quitteront le bocage normand pour l’international. « Des serviettes ont été vendues à un décorateur d’intérieur très célèbre installé à Los Angeles (États-Unis). Le grand tapis de la pièce où s’est déroulée la vente, à un antiquaire d’Istanbul (Turquie) », détaille le commissaire-priseur.

En fin de journée ce samedi 27 novembre 2021, une page s’était tournée dans l’histoire de la maison de Bouttemont. Les acheteurs sont repartis avec leurs biens. Alors, « à 20 h, la maison était quasiment vide. Les murs résonnaient. »

Gants blancs
Samedi 27 novembre 2021, tous les lots de la vente ont trouvé preneurs. « On a une tradition dans notre métier lorsque l’on vend tous les biens d’une vente, explique Karl Benz. On appelle ça une vente en gants blancs. Quand un acheteur se manifeste pour le dernier lot de la vente et que tous les lots précédents ont trouvé preneur, on met des gants blancs et on donne le dernier coup de marteau avec ces gants. C’est une vieille tradition qui existe car c’est très rare. »

Une vente à plus de 10 000 euros
Enfin, le montant de l’enchère la plus élevée ce samedi 27 novembre 2021 s’élève à 10 600 €. Un acheteur a déboursé cette somme (+22 % de frais) pour un tableau intitulé Vénus au miroir, recevant les hommages de Mars. Cette pièce a entraîné « un véritable travail d’enquête. J’ai passé des jours entiers à réunir des preuves, à rechercher des éléments probants pour étayer la tradition familiale qu’il avait été offert par Jacques Ier de Monaco à Jacques de Bouttemont (1700-1776) », raconte Karl Benz. « Il devrait rester en Normandie… », ajoute mystérieusement Karl Benz.


https://www.ouest-france.fr/normandie/domjean-50420/domjean-au-chateau-de-bouttemont-une-page-se-tourne-apres-la-vente-de-tout-son-mobilier-d4b9bbec-5107-11ec-aefb-38e333a045a2


Karl Benz
Commissaire-priseur
12bis, rue Hélène Boucher
22190 Plérin

benz@karl-benz.com
02 96 75 03 36